Les chemins de l’excellence : Retrousser les manches

Les chemins de l’excellence:

Retrousser les manches

La première partie du message ici

 

Aujourd’hui, nous allons clôturer les 7 chemins qui nous mènent à l’excellence, commencé depuis le 12 janvier. Chaque chemin, chaque prédication qui a été donnée à un certain temps donné, est venu bien à propos dans notre vie. Dieu a bien organisé les choses, car il savait ce qui allait se passer en 2020. Le 7 ème chemin, consiste à retrousser les manches, c’est-à-dire travailler.

Josué 14 :10-12

« 10 Maintenant voici, l’Eternel m’a fait vivre, comme il l’a dit. Il y a quarante-cinq ans que l’Eternel parlait ainsi à Moïse, lorsqu’Israël marchait dans le désert; et maintenant voici, je suis âgé aujourd’hui de quatre-vingt-cinq ans. 11 Je suis encore vigoureux comme au jour où Moïse m’envoya; j’ai autant de force que j’en avais alors, soit pour combattre, soit pour sortir et pour entrer. 12 Donne-moi donc cette montagne dont l’Eternel a parlé dans ce temps-là; car tu as appris alors qu’il s’y trouve des Anakim, et qu’il y a des villes grandes et fortifiées. L’Eternel sera peut-être avec moi, et je les chasserai, comme l’Eternel a dit. »

Caleb a pris sa montagne. Il a reçu Hébron en héritage, il a chassé les géants. Ce n’était pas un israélite de naissance, mais un immigré entré dans la tribu de Juda. Comme la plupart d’entre nous, qui sommes sur une terre d’immigration. Ce qui ne l’a pas exclu de l’héritage que Dieu avait prévu pour lui, dans la terre d’immigration  où il se trouvait. Et les exemples sont nombreux.

Notons tout de même, que ce n’est pas parce que Dieu a fait une promesse, qu’elle va forcément s’accomplir. Il nous faut saisir la promesse de Dieu, pour arracher ce qui nous appartient. Nous avons notre part à  faire, pour l’accomplissement de cette promesse. Seuls 2 sont entrés en pays promis : Josué et Caleb, les autres sont morts dans le dessert. Dieu n’est pas dans la majorité, et aussi longtemps que nous allons nous attacher à ce Dieu-là, quel que soit ce qui va se passer autour de nous ou devant nous, il va nous donner du succès.

La théocratie, c’est le gouvernement de Dieu, par Dieu, pour son peuple (citation du Bishop Adama).il dirige lui-même en faveur de son peuple.

Caleb a combattu son combat, et vient réclamer sa montagne, le jour où on vient distribuer l’héritage. Il s’est battu pour entrer en possession de ce que Dieu lui avait promis, car il y avait des géants établis sur sa montagne. Ces derniers avaient pour mission de garder son héritage. Caleb était un homme de foi, et il savait que Dieu allait l’équiper pour entrer dans son héritage.

Pourquoi faut-il travailler pour entrer dans l’héritage que Dieu nous a promis ?

Car Dieu a déclaré que tout ce qui est à lui est à nous, et vice versa.

  1. Les gardiens de notre héritage ne vont pas nous laisser le prendre facilement.

Des gens fortunés ont laissé la gestion de leur fortune à d’autres, sans que leur famille ne soit au courant de l’étendue de leurs biens. Ces gestionnaires ont souvent voulu la détourner, en chassant la veuve, l’orphelin, pour jouir de la fortune. Ceux qui gardent les biens ne voudront pas la céder facilement (Luc 20 :9- 15)

Verset 14 « 14 Mais, quand les vignerons le virent, ils raisonnèrent entre eux, et dirent : Voici l’héritier; tuons-le, afin que l’héritage soit à nous. » ils ont tué l’héritier pour garder l’héritage.

Nous devons combattre pour obtenir l’héritage que Dieu nous a donné. C’est le travail qui nous permettra de rentrer dans notre héritage.

Galates 4 :1-9

Vous pouvez être héritier, mais aussi longtemps que vous demeurerez dans l’enfantillage, ce sont des tuteurs qui vont garder votre héritage. Que le Seigneur nous aide à arrêter l’enfantillage dans l’église.

  1. On travaille pour gagner de l’argent

On travaille pour gagner de l’argent pour soi-même, sa famille, ses frères. Jacques dit que celui qui ne prend pas soin de sa famille, est pire qu’un infidèle.

Proverbes 19 :17 « 17 Celui qui a pitié du pauvre prête à l’Eternel, Qui lui rendra selon son oeuvre. »

Lorsque tu travailles, tu peux prendre soin de toi ainsi que des pauvres et des indigents. Dieu nous appelle à  travailler, ce n’est pas une invention de la société capitaliste, mais de Dieu lui-même. Le travail a existé avant la chute, et n’était pas pénible. Il a placé Adam et Eve dans le jardin d’ Eden et a demandé  à Adam de le cultiver, c’est-à-dire de travailler la terre.

  1. Le travail sert les autres

Colossiens 3 :23 Paul dit « 23 Tout ce que vous faites, faites-le de bon coeur, comme pour le Seigneur et non pour des hommes, »

Ephés. 6 :5-6 « 5 Serviteurs, obéissez à vos maîtres selon la chair, avec crainte et tremblement, dans la simplicité de votre coeur, comme à Christ, 6 non pas seulement sous leurs yeux, comme pour plaire aux hommes, mais comme des serviteurs de Christ, qui font de bon coeur la volonté de Dieu

Quand nous travaillons, nous servons les autres. Notre travail sert Dieu, à tous les niveaux de notre vie, aussi bien en faisant le ménage dans l’église, ou sur notre lieu de travail. Celui qui nettoie les toilettes de l’église est aussi important que le Pasteur de l’église. Il se peut qu’elle reçoive plus de récompenses au ciel que le pasteur qui n’a fait que le minimum. Chacun d’entre nous, à notre niveau, nous servons Dieu, et Dieu veut être révélé à travers notre vie. Ta vie est un évangile, ainsi que ton témoignage. Notre vie, notre travail, constituent un service. Soyons le meilleur serviteur possible, là où nous nous trouvons.

  1. Notre travail glorifie Dieu

Quand nous travaillons, nous montrons à Dieu combien nous dépendons de lui. En semant dans la terre, le laboureur montre à Dieu qu’il dépend de lui, car la production du fruit de sa semence, dépend de Dieu.

Matthieu 5 :16 « 16 Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes oeuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux. » Vos bonnes œuvres correspondent au travail bien fait. Le jour où vous quitterez votre travail, que votre absence manque aux autres, qu’il y ait des pleurs, car vous avez eu de la valeur dans l’entreprise, votre travail a apporté quelque chose, a donné gloire à Dieu. Sache que tu es un serviteur de Dieu, là où tu travailles. Être serviteur de Dieu  est une tâche compliquée, ce n’est jamais le chemin ouvert à des choses faciles. Ceux qui prêtent leurs oreilles au Saint Esprit entendent la voix de Dieu. Quand on a les oreilles exercées, cette voix est plus forte que celle des démons.

1 Pierre 2 :12 « 12 Ayez au milieu des païens une bonne conduite, afin que, là même où ils vous calomnient comme si vous étiez des malfaiteurs, ils remarquent vos bonnes oeuvres, et glorifient Dieu, au jour où il les visitera. »

Beaucoup de païens ne veulent pas venir à l’église à cause du mauvais travail des chrétiens.

  1. Notre travail procure toujours une récompense

Non seulement dans le ciel mais aussi sur cette terre. Aussi longtemps que tu seras au travail, Dieu pourvoira un salaire pour toi.

1 Cor. 3 :8 « 8 Celui qui plante et celui qui arrose sont égaux, et chacun recevra sa propre récompense selon son propre travail. »

Ton travail te donnera une récompense.

1 Cor. 15 :58 « 58 Ainsi, mes frères bien-aimés, soyez fermes, inébranlables, travaillant de mieux en mieux à l’oeuvre du Seigneur, sachant que votre travail ne sera pas vain dans le Seigneur. »  Votre travail ne sera jamais vain.

Hébreux 6 :10 « 10 Car Dieu n’est pas injuste, pour oublier votre travail et l’amour que vous avez montré pour son nom, ayant rendu et rendant encore des services aux saints. » Nous sommes encouragés à  travailler, car notre travail nous affranchi. Caleb a travaillé dur pour conquérir sa montagne.

Dieu nous donnera une accélération pour les 6 mois à venir. Que le Seigneur te donne de posséder ta montagne. Ne dis pas :  «  Dieu, combien grande est ta montagne, mais dit plutôt à ta montagne, combien grand est ton Dieu. »

Bishop Adama Ouedraogo