CRÉÉ À L’IMAGE DE DIEU

CRÉÉ À L’IMAGE DE DIEU !


 Introduction

Le thème que nous allons voir aujourd’hui s’intitule : Créé à l’image de Dieu ! C’est une vérité que nous connaissons tous.

Ce thème me rappelle une anecdote, celle d’une petite fille de 9 mois qui se découvrait. Un jour, elle s’est dirigée dans une chambre, et elle a fait face à un grand miroir. Elle a regardé dans le miroir, et a vu une image qui lui a fait peur, et elle a reculé. La curiosité l’a conduite à renouveler l’expérience, et petit à petit, l’information est monté à son cerveau, que cette image pouvait être la sienne. Et elle a commencé à bouger une main, un pied, tirer la langue. Puis elle a réalisé que cette image était bien elle.

Cela ne vous est-il pas arrivé d’avoir ce genre d’interrogation en vous regardant dans le miroir?  Cela ne vous est-il pas arrivé de ne pas vous reconnaître, soit à cause d’apparition de rides ou que vous vous imaginiez plus grosse ou plus mince, complètement différente en fait, de l’image que vous aviez de vous ? Le fait de voir son image peut également être excitant. Imaginons la joie du Seigneur quand il nous a créés, il y a des années de cela.

 

Texte de référence :

  • Genèse 1, 26-27 (Version BFC) : « 26 Dieu dit enfin: «Faisons les êtres humains; qu’ils soient comme une image de nous, une image vraiment ressemblante! 27 Dieu créa les êtres humains

comme une image de lui-même; il les créa homme et femme »

  • Genèse 2, 7 (Version BFC) : « 7L’Eternel Dieu façonna l’homme avec de la poussière du sol, il lui insuffla dans les narines le souffle de vie, et l’homme devint un être vivant »

Voici les vérités que j’aimerais partager avec vous aujourd’hui :

I. L’homme a été créé à l’image de Dieu

Le texte que nous avons lu, nous relate ce que dit Dieu quand il décida de créer l’homme.

Dieu dit : « Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, Dieu a créé l’homme à son image, à sa ressemblance, une image vraiment ressemblante. Quand je me regarde dans le miroir, je vois une image de moi, mais qu’est-ce qu’une image ?

 

Définitions :
  1. définition du mot « Image » :

Selon le dictionnaire, c’est une représentation visuelle ou mentale de quelque chose.

Dans le texte d’origine, le mot hébreu utilisé pour image est« Tsèlèm » (provenant de tsel : ombre) qui signifie aussi représentation d’un objet, une copie conforme. Ce qui signifie que lorsque Dieu parle de créer l’homme à son image, il parle donc d’une copie conforme.

 

  1. Ressemblance :

La définition pour la ressemblance est le fait, pour une personne, de présenter des traits physiques communs avec d’autres personnes (surtout ceux du visage).

Selon les versions, l’idée de base est souvent dilué. Repartons au mot en hébreu où ressemblance est « Demouth » (de damah : ressembler) signifie reproduction, qui a des similitudes avec…

Dieu créa l’homme à son image et de ce fait, l’homme a été créé comme une copie conforme de Dieu, un être ayant des similitudes avec le Père. Quand on pense à Dieu et qu’on pense à l’homme, on doit voir la même chose.

Mais quel est donc l’image de Dieu, à quoi ressemble Dieu, lui qu’on ne peut toucher, qui n’est pas visible comme nous?

Tout comme nos enfants qui peuvent nous ressembler sur le plan du caractère, qui n’est pas quelque chose de palpable, alors il est compréhensible qu’on puisse ressembler à  Dieu qui est Esprit.

Jean nous dit dans son chapitre 4 au verset 24 : que Dieu est Esprit !

« 24Dieu est esprit; et il faut que ceux qui l’adorent, l’adorent en esprit et en vérité. »

 

Maintenant que nous en savons un peu plus sur Dieu. Cherchons les informations sur nous. D’où venons-nous ?

  • Il nous façonna de la poussière

Le livre de la Genèse 2 :7, nous dit : « 7L’Éternel Dieu forma l’homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l’homme devint un être vivant. » (une âme

vivante)

Dieu est ici présenté comme un maître artisan, comme le potier qui a pris de la terre glaise, et nous a donné une forme, nous a transformés à son image, en prenant son temps. Il a fait de nous une œuvre d’art, mais te vois-tu comme telle quand tu te regardes ?

Deviens « une œuvre d’art », car Dieu a créé l’homme comme une œuvre d’art. il a fallu quelque chose en plus pour que cette œuvre d’art prenne de la valeur :

  • Il insuffla en nous son esprit

« 7L’Éternel Dieu forma l’homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l’homme devint un être vivant. (une âme vivante) »

L’Eternel nous a façonnés, puis souffla dans les narines un souffle de vie, pour qu’on devienne un être vivant, une âme vivante.

Dieu a soufflé dans les narines !

Dans le contexte actuel de crise sanitaire, quand je pense à cette action, je pense au masque que nous portons à cause de la potentielle contamination par le virus. Ce que j’ai en moi peut être un virus et contaminer autrui, le rendre malade.

Et pour nous former, Dieu nous souffle ce qui est en lui, il nous a contaminés de ce qu’il représente. L’homme a reçu quelque chose de plus que les autres créatures, il a reçu l’intelligence, la sagesse, son raisonnement. Tout comme la chenille qui s’est métamorphosée en un magnifique papillon, ornée de belles couleurs, l’homme est passé de la terre formée, en un être vivant. L’homme est ainsi devenu un être de valeur, une âme vivante.

Mais que signifie devenir une âme vivante ?

L’âme est le lieu où loge nos sentiments, nos émotions, donc quand Dieu a soufflé son Esprit de vie en nous, nous avons reçu les sentiments et les émotions de Dieu. Nous avons été contaminés par ce qui caractérise notre Dieu.

C’est ainsi que David parle à son âme au Psaume 42 :12 « 12 Pourquoi t’abats-tu, mon âme, et gémis-tu au dedans de moi? Espère en Dieu, car je le louerai encore; Il est mon salut et mon Dieu. » David s’adresse bien à son âme, le siège de ses émotions. Ce qui prouve bien que l’âme peut être troublée, blessée. Dieu nous a transmis ses attributs communiquables qui sont différents des attributs non communiquables, et qui appartiennent à Dieu seul, de par sa divinité (omnipotent, omniprésent, omniscient)

Ce que Dieu nous révèle et nous communique, dans une certaine mesure, de lui-même et que l’on peut retrouver faiblement dans ses créatures, c’est sa bonté, son amour, sa miséricorde, sa patience, sa justice.

 

Puis le péché est arrivé…

 

II. Le péché, la mort

Mais le péché est entré dans le monde et la mort a pris sa place dans nos vies, parce que l’homme qui avait été créé à l’image de Dieu, qui avait reçu tout ce que Dieu pouvait lui donner, a décidé de désobéir. Il a décidé de devenir rebelle et de s’écarter de la voie. Avant notre décision d’accepter Christ, nous étions des enfants de la rébellion, tout en nous prouvait que nous avions perdus ce que Dieu avait soufflé en nous. Nous sommes devenus des êtres de colère, nous laissant guider par l’inconduite, l’impureté, les passions incontrôlées, les désirs

mauvais et la soif de posséder. Aujourd’hui nous avons des pratiques que Dieu refuse, Dieu ne peut même venir à côté de nous, à cause de notre manière de parler, des grossièretés que nous débitons.

Nous portons le mensonge en nous. Le péché nous a séparés de notre créateur et nous sommes morts, bien que vivants. Sans Christ, nous sommes morts, mais notre Dieu est Amour, il est miséricordieux, bon. Il a regardé son chef d’œuvre et a constaté que celui qu’il a créé avec tant d’amour et en prenant son temps, a décidé de s’éloigner de lui. « Mais parce que j’ai mis en lui tout ce que j’avais, je ne vais pas le laisser partir comme ça », pensa Dieu.

 

Dieu a décidé de trouver une solution pour toi et moi, de tout réparer

 

III. Christ, la solution

En bon maître-artisan, Dieu a créé l’homme comme une œuvre d’art, et tout artiste aime son chef d’œuvre. Et quand par malchance ce chef d’œuvre se brise, l’artisan va trouver une solution pour le réparer, si c’est encore possible. Dieu a trouvé une solution, en tant que maître potier, il décide de prendre ses morceaux brisés, de les remettre ensemble. Il nous a de nouveau retravaillés, en nous remettant sur le tour de potier. Il l’a fait en donnant son fils, pour nous ramener à lui.

Mon époux et moi-même aimons les anciennes voitures, ce qu’on appelle « les ancêtres ». Ce sont des voitures qui ont plus de 25 ans. Quand elles s’abîment, se rouillent, les amateurs acceptent de payer le prix fort pour les faire retaper, réparer, pour les récupérer.

Il en est de même pour Dieu. Pour notre Dieu, même si nous sommes rouillés, que nous avons tout brisé par nos actes, il a décidé de tout faire pour nous ramener à lui, car nous avons de la valeur à ses yeux. C’est l’amour de Dieu qui est venu nous chercher, il a donné son fils unique pour que toi et moi puissions être ramenés près de lui. Quel amour ! Cet amour lui a coûté. Cette solution lui a coûté le prix de son fils Jésus-Christ, qui est Dieu, ils forment un tout. Alors que nous, nous ne sommes que sa créature, issue de la terre, de la poussière. Pourtant, Dieu a accepté de souffrir pour nous.

Jean 3 : 16 « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son fils afin que tous ceux qui croient en lui soient sauvés. »

 

  1. La Mission de Christ

La Mission de Christ est entièrement motivée par l’amour suprême de Dieu pour un monde méchant et pécheur, qui le renie, qui oublie son identité et d’où il vient.

Dieu a tant aimé son chef d’œuvre , (le « tant », souligne l’intensité et la force de cet amour) qu’il a donné une mission spéciale à son fils : Nous ramener à la vie !

Romains 5 : 8 : « Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. » Nous sommes morts et Dieu veut nous ramener à la vie !

Par sa mort à la croix, Christ va déchirer le voile qui nous séparait de Dieu, et nous empêchait de nous rappeler de notre image. Notre rébellion a brisé le miroir qui nous montrait notre image, le reflet de l’image de Dieu.

1 Pierre 3 : 18 « Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu, ayant été mis à mort quant à la chair, mais ayant été rendu vivant quant à l’Esprit, »

Christ est le chemin qui nous ramène à Dieu, il a soufflé sa vie en nous, par sa mort. Il nous a ouvert la porte qui nous était fermée, gardée par des chérubins.

Christ est la Vérité qui nous rappelle que nous étions morts, mais que nous appartenons à quelqu’un de plus grand, pour qui nous avons de la valeur.

Christ est la Vie, cette vie que Dieu avait insufflé en nous à la création, Christ nous la rend lorsque nous acceptons de croire en lui et marcher sur ses traces.

Dans Jean14 :6, Jésus dit de lui:  « Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. »

Ce message s’adresse aussi bien aux chrétiens qu’à toi qui n’a pas encore accepté Christ. Sache que tu as été créé à l’image de Dieu, et c’est le péché qui t’a séparé de lui. La seule manière pour toi de revenir à lui, c’est de passer par Christ, lui qui est le chemin qui nous ramène à Dieu.

  1. L’homme nouveau

En acceptant Christ dans nos vies, tous nos péchés, tout ce que nous étions, a été lavé par son sang. Et lorsque tu as accepté Christ, tu dois être baptisé du Saint Esprit, l’Esprit de Dieu. C’est un choix que tu acceptes librement, c’est à toi de décider de marcher avec Christ, de revenir à la vie avec Saint Esprit en toi. Quand nous revenons à la vie, avec l’Esprit de Dieu, nous recevons à nouveau les qualités de Dieu. En acceptant l’Esprit de Dieu, il est temps pour nous de ressembler à notre créateur, car nous avons été créés à son image. Depuis Genèse jusqu’à Jean, Dieu a tout fait pour nous rappeler que nous sommes créés à son image. L’homme nouveau se renouvelle pour être l’image de son créateur. (Col 3 : 10) : « et vous vous êtes revêtus de l’homme nouveau. Celui-ci se renouvelle pour être l’image de son Créateur, qui se renouvelle à la ressemblance de l’image de son Créateur ou qui se renouvelle selon l’image de son Créateur afin de parvenir à la pleine connaissance. »

IV. Dieu est Amour

Notre Dieu est Amour et il nous l’a démontré dans la mission qu’il a donné à Christ, qui est la solution pour toi et moi.

Mais si Dieu est amour, le sommes-nous également ?

Paul nous dit dans 1 Corinthiens 1-3 que Sans amour, tout ce que nous disons ou faisons ne sert à rien !  (version Semeur)

Nous avons compris que notre Dieu est amour, par l’acte qu’il a posé pour nous. Il est patient,

plein de bonté. De nombreux versets dans la bible nous en parle, comme par exemple, le Psaume 86 :15 « « Mais toi, Seigneur, tu es un Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère, riche en bonté et en fidélité ». Si nous voulons être à l’image, à la ressemblance de Dieu, nous devons refléter ses qualités.

Mais nous entendons encore sans cesse dans l’église corps de Christ, cette recommandation, cet appel à manifester les fruits, à être à la ressemblance de Dieu. Si on a besoin de nous le répéter, c’est que ce n’est pas encore un acquis, c’est que nous marchons encore à côté, en gardant nos vieilles habitudes (paroles blessantes et autres).

Nous qui avons été créés à l’image de Dieu, comment pouvons-nous encore marcher loin de ce qu’il est ?

L’amour surpasse tout. Lorsque j’ai de la colère contre mon mari, par exemple, parce qu’il m’a fait du mal, il n’y a que l’amour qui peut me permettre de passer outre.

Quand mon frère me regarde bizarrement et que mon être, cette terre glaise réagit, il n’y a que l’amour qui peut me pousser à lui pardonner et à avancer.

Est-ce que nous vivons cela ? sommes-nous revêtus de l’amour qui vient de Dieu ?

Nous parlons d’unité des chrétiens, l’unité dans l’église, mais pour atteindre l’unité, nous avons besoin d’amour, qui est le lien par excellence :

 

V. l’Unité : Le lien de la perfection, lien par Excellence

La perfection c’est Dieu, c’est Jésus, c’est le Saint Esprit. Ils sont unis. Si nous voulons vivre l’unité, cela ne se fera pas en répétant des paroles, des déclarations dimanche après dimanche ? Cela ne sert à rien !

Cherchons l’amour, reflétons l’amour de Dieu en nous ! que l’amour se réveille en nous !

L’amour de Dieu doit tout surpasser !

Si je ne reflète pas les qualités de Dieu, je ne suis pas enfant de Dieu, et tout ce que je dis n’est que mensonge.

Le peuple d’Israël s’est éloigné de Dieu, mais à chaque fois, Dieu est venu vers lui et l’a ramené. Mon frère peut un jour déraper, voir même me marcher sur les pieds, mais ce n’est pas une raison suffisante pour lui tourner le dos, car en moi réside l’amour de Dieu, en moi il y a les qualités inhérentes de Dieu. Je dois être compatissante. Nous devons être forts, ensemble, et cela ne sera possible que par l’amour, capable de chasser toute cette méchanceté, cette haine qu’il y a dans le cœur des chrétiens.

L’unité doit être au milieu de nous, pas parce que nous faisons semblant ou sommes hypocrites, mais parce que l’amour de Dieu jaillit de nous, les fleuves d’eaux vives vont jaillir de nous. Ces fleuves d’eaux vives, c’est l’amour de Dieu pour l’autre. Quand tu regardes ton frère, vois Dieu !

Pourquoi est-il si important d’être dans l’unité et de vivre l’amour de Dieu ?

C’est tout simplement parce que nous avons une mission, ensemble nous devons gagner des âmes.

VI. La mission

Nous avons été créés à l’mage de Dieu, Dieu a soufflé en nous son Esprit, et nous sommes devenus des âmes vivantes. Pour nous, il a fait le pas d’envoyer son fils mourir pour nous. Allons-nous après cela regarder ceux qui sont loin de lui de haut, en proclamant être meilleurs qu’eux ?

Si tu as été sauvé et les autres âmes ? Qui va s’en occuper ?

C’est à nous de nous lever, d’aller vers eux et de gagner d’autres âmes. Tel est la mission de Dieu pour nous. Mais c’est dans l’unité qu’on y arrivera, et non seul. Ensemble, nous allons gagner des Nations. Jésus-Christ en partant nous a donné une mission : « allez par-delà le monde, et faites de toutes les nations, des disciples… »

Il y a des gens qui ne viendront jamais à l’église, mais qui ont besoin d’entendre parler de Christ par ta vie, par l’amour que tu reflètes. Dieu attend plus de nous !

Nous devons ramener ces âmes perdues à Christ pour qu’à leur tour, elles reflètent l’amour de Dieu.

Toute la bible nous parle de notre Dieu, de qui il est, ce qu’il est. Notre Dieu est amour, il est compatissant, lent à la colère.

Si tu as accepté Christ, tu ne peux plus être colérique, tu dois changer ta manière d’être, car cela n’est pas compatible avec l’Esprit de Dieu qui ne peut résider en toi. Change, pour gagner des âmes !

Bien-aimés, les temps sont mauvais, la fin arrive ! Qui nous dit que ce ne sera pas demain ! nous venons chauffer les bancs, si notre Dieu arrive tout à coup, qu’allons-nous lui dire, allons-nous trouver des excuses ?

Nous ne sommes que des canaux que Dieu utilise, alors ouvrons la bouche, parlons pour toucher des vies ! tu peux déjà commencer dans ton entourage, au sein de ta famille, au lieu de les regarder de haut et de les traiter de personnes de mauvaises vies, de sorciers !

Dieu t’a fait grâce de te gagner, toi, alors maintenant agis, gagne les autres ! car tu ne sais pas ce qui va se passer demain.

Arrêtons de perdre du temps, Dieu a besoin de nous, Christ a fait sa part il y a plus de 2000 ans. Il allait de ville en ville pour parler de Dieu, de son amour. Notre amour pour Dieu ne doit pas se cantonner à être assis dans une église locale, nous devons nous lever pour gagner des âmes et les emmener dans l’église locale. Nous sommes créés à l’image de Dieu pour refléter tout ce qu’il est :

Dieu est juste, alors je serai juste avec les autres, je ne tricherai pas dans mon commerce, je ne mentirai pas dans mes affaires. Tel est la conduite que nous devons avoir !

Là où tu es, tu dois gagner des âmes avec ton témoignage, car le 5ème évangile, c’est ta vie.

Avant de prier pour le mariage, les enfants, cherchons à gagner les âmes. Que le mariage ne soit pas juste pour combler un vide, pour avoir quelqu’un à ses côtés, mais pour être un témoignage pour quelqu’un.

 

Prière finale

Aujourd’hui, Dieu te rappelle qu’il est amour. Ce n’est pas une histoire de religion, de dénomination ou d’église, de lieu, c’est simplement, l’amour de Dieu. L’Eternel Dieu voudrait que tu reviennes. Tu as accepté Christ depuis longtemps, mais tu ne vis pas l’amour de Dieu. Il ne veut pas que tu te perdes, que tu sois loin de lui… Reviens dans ses bras d’amour ! ce n’est pas une honte de dire qu’on est chrétien, mais dans la vie de tous les jours, tu as oublié que tu as été créé à l’image de Dieu.

Alors, lève-toi là où tu es… et viens… nous allons prions ensemble…

Tu vis des blessures qui t’ont fait oublier ta valeur, qui tu étais, Dieu veut toucher ta vie aujourd’hui.

Tu as oublié qu’il est le Dieu d’amour, Dieu veut toucher ta vie aujourd’hui !

Recevez l’amour de Dieu au nom de Jésus !

SOYEZ BÉNIS

 

Pasteur Magali Simba Kai